Le flip-chip bonding est un processus d’assemblage de deux composants, mécaniquement et électriquement.

La puce, généralement plus petite et située au-dessus, est retournée, alignée et collée sur le substrat.